Accueil » Recherche » Droits Humains

27/05/2021

 

L'universalité des droits humains : un sujet qui fait débat - Par Pauline Lepain

 

"Préoccupation majeure de la société civile, les droits humains sont accusés d’être instrumentalisés par les États, à des fins politiques, économiques et mêmes culturelles. Leur mauvaise réception par les sociétés encore traditionnelles comme en Afrique ou en Asie s’explique par leur combat contre « l’impérialisme occidental », ce que certains détracteurs de l’universalité des droits humains appellent « l’occidentoxication ». Vestiges du fléau colonial, ils seraient un moyen pour les grandes puissances occidentales d’exercer un contrôle sur des pays sources de richesses économiques et d’intérêts stratégiques. Les nombreuses interventions humanitaires et militaires en témoignent d’ailleurs, dévoiement de la responsabilité de protéger consacrée par l’Assemblée générale des Nations Unies. (...)"

13/05/2021

 

Yémen : une guerre sans fin - Par Diane Tardy

 

"Dépeint au sein de la communauté internationale comme un « enfer sur Terre »[1] notamment lors du dernier Conseil de sécurité des Nations Unies, le Yémen est en proie depuis sept ans à une guerre civile qui agite et détruit le pays. Pourtant, ce sujet ne fait que rarement la une des médias, et ce alors même que selon les radars et baromètres des ONG et centres de recherche comme ceux du Global Conflict Tracker[2], la situation irait de mal en pis. Plusieurs fronts se seraient réactivés notamment dans le gouvernorat de Mareb et à Hajjah et Taëz. D'autre part, la pandémie frappe de plein fouet un État yéménite effondré dans lequel les hôpitaux et les services publics de base ne fonctionnement plus. (...)"

16/04/2021

 

Enjeux et perspectives de la crise migratoire à la frontière américano-mexicaine - Par Pauline Lepain

 

"Joe Biden entend effacer « une honte morale et nationale » héritée du gouvernement Trump, illustrée en particulier par la séparation des familles de migrants et le sort réservé aux « mineurs non accompagnés ». Cependant, le nouveau gouvernement démocrate est confronté à sa première crise, bien qu’il se refuse à la qualifier ainsi. Le ministre à la Sécurité intérieure, Alejandro Mayorkas, l’a lui-même avoué : « La situation est difficile. Nous travaillons 24 heures sur 24 pour la gérer ». Cette situation, c’est l’augmentation de 30% de migrants venant du sous-continent depuis janvier 2021, entre autres 100 000 personnes interpellées et détenues à la frontière mexicaine en février, dont un peu moins de 10 000 enfants. (...)"

02/04/2021

 

Le Tigré : une crise humanitaire à huis clos - Par Pauline Lepain

 

"Alors que la communauté internationale réagissait au peu d’informations filtrant d’Éthiopie sur la catastrophe humanitaire qui se profilait en raison des déplacements de populations, le Premier ministre éthiopien rappelait que les ingérences de nations extérieures n’étaient pas les bienvenues, et enjoignait ses homologues à respecter le droit international, en particulier la souveraineté des États. Toutefois, les allégations de participation des forces érythréennes aux combats dans la région du Tigré n’ont pas tardé à retentir. Ces accusations ont été démenties par les autorités éthiopiennes pendant cinq mois, mais le 23 mars 2021, Abiy Ahmed opère une volte-face et confirme l’implication de l’armée érythréenne dans le conflit contre la région dissidente. (...)"

19/03/2021

 

Les "combattants ennemis" de la prison de Guantanamo - Par Lisa Bellon

 

"En 2009, Joe Biden, vice-président des Etats-Unis, avait déclaré lors de la conférence de Munich sur la sécurité qu’il souhaitait fermer le camp de Guantanamo, en vain. Douze ans plus tard, le vendredi 12 février 2021, Jen Psaki, porte-parole du gouvernement Biden, déclare avoir entamé un processus avec le Conseil de la sécurité nationale pour la fermeture de la prison de Guantanamo. Le 46e président des Etats-Unis prend ainsi le relais d’une promesse de campagne de Barack Obama. (...)"

05/03/2021

 

Les femmes de l'Etat Islamique - Par Pauline Lepain & Camille Leveillé

 

"D’après le Centre de Prévention contre les Dérives Sectaires liées à l’Islam (CPDSI), le profil des femmes radicalisées est varié. En effet, en France, 80 % des personnes radicalisées sont issues d’une famille athée et 20 % sont issues de familles bouddhistes, catholiques, musulmanes ou juives. 67 % des femmes sont issues de la classe moyenne et 17 % sont issues de classes sociales supérieures. Ainsi il ne semble pas y avoir de profil type. Selon Manuel Navarette, les réseaux sociaux étant fréquentés plus régulièrement par les adolescents et les jeunes adultes, Daech viserait de plus en plus des jeunes femmes et filles âgées de 16 à 25 ans. Selon le journaliste David Thompson, « l’engagement féminin est souvent plus déterminé que celui des hommes » : les femmes seraient un véritable moteur de la radicalisation (...)"

19/02/2021

 

Les civils, grands perdants des jeux de pouvoir au Haut-Karabagh - Par Pauline Lepain

 

"Les prisonniers de guerre seraient eux aussi victimes de traitements contraires aux engagements pris par les Etats impliqués dans le conflit du Haut-Karabakh. Un groupe d’experts indépendants de l’ONU a appelé à la libération rapide des prisonniers de guerre et des civils captifs par les deux belligérants, ainsi qu’à la restitution des dépouilles des soldats tués lors des affrontements. Bien que l’Arménie et l’Azerbaïdjan ont commencé à s’échanger des prisonniers et des corps, les experts se disent alarmés « par les allégations selon lesquelles des prisonniers de guerre et d’autres personnes protégées auraient été victimes d’exécutions extrajudiciaires, de disparitions forcées, de torture et de mauvais traitements » ainsi que « par les actes signalés de mauvais traitements et de profanation de cadavres ».  (...)"

05/02/2021

 

Analyse de la situation sécuritaire de l'Etat de Rakhine (Myanmar), au regard du "facteur Chine" - Par Esther Piccinali 

 

"Le système politico-militaire birman déjà complexe a été aggravé par le récent coup d’État du 1er février 2021. L’incertitude qui plane sur l’évolution de la situation nationale est encore plus prégnante s’agissant du conflit de l’État de Rakhine. En perspective d’une aggravation de la situation, cette note a pour ambition d’apporter un éclairage alternatif sur un conflit local souvent éclipsé par la « cause Rohingyas »..."

28/01/2021

 

Les peuples indigènes d'Amazonie brésilienne menacés : conséquence de la politique "écolophobe" du président Jair Bolsonaro - Par Pauline Lepain

 

"Depuis son arrivée à la présidence du Brésil, Jair Bolsonaro promeut une politique économique en faveur de l'industrie agro-alimentaire, au détriment des populations indigènes de l'Amazonie brésilienne. Déjà très vulnérables et menacées, elles le sont davantage par la pandémie de Covid-19, aggravant les inégalités déjà bien ancrées. (...)"